L'IMPORTANTE DE LA SCOLARISATION POUR LA JEUNE FILLE

La scolarisation des filles est l’un des grands enjeux du millénaire. N’est-il pas vraiment quand dit on « Eduquer une fille, c’est éduquer une nation ? » et que « Le niveau d'instruction des filles signe le degré de liberté et de démocratie d'un pays ? »
Dans les pays où l’éducation des femmes progresse, la mortalité infantile et la surnatalité baissent, la propagation des pandémies est mieux maîtrisée. Et une femme instruite peut à son tour éduquer ses enfants. C’est pour ces multiples raisons que l’association Graine d’Espoir des jeunes (GEJ)  a choisi ce 11 octobre, journée   internationale de la jeune fille pour organiser devant son bureau, une campagne de sensibilisation des parents d’élève sur ‘’ l’importance de la scolarisation pour la jeune fille’’.
 Cette sensibilisation s’est vite transformée à une causerie débat très intéressante où les parents d’élèves ont pu poser davantage de questions sur la problématiques de la scolarité des femmes d’une part et d’autre part les organisateurs ont pu démontrer sur plusieurs niveaux  l’importance de la scolarisation pour la jeune fille:

 
1-    Au niveau individuel
-        L’éducation permet à la fille d'avoir une assurance de soi, de se départir des préjugés, de sa propre vie, d'améliorer sa qualité de vie, de prendre conscience de ses droits et d’être en mesure de les défendre.
 
-        L’instruction ou l'alphabétisation de la femme est bénéfique. Elle a des effets positifs sur la maîtrise de la fécondité. Les femmes instruites recourent plus souvent à la contraception se marient généralement plus tard.
 
-        Les femmes ayant un niveau secondaire ou plus, ont une prévalence contraceptive plus élevée que les femmes qui ont une instruction primaire (34% toutes méthodes confondues et 15% pour les méthodes modernes) contre respectivement 9 et 4%.
 Les enfants des mères qui ont une scolarité relativement longue, ont beaucoup plus de chance de survie.
 Ceci montre tout l'intérêt pour les femmes d'avoir accès à tous les niveaux de l'enseignement y compris l’enseignement supérieur.
 
-        l’augmentation du niveau d'instruction permet aux filles d'accroître leur possibilité d’exercer un emploi rémunérateur et par là d'avoir une autonomie financière permettant d’avoir le pouvoir de décision ; elles discernent mieux les avantages d'éduquer leurs enfants
 
En décembre 2016, sur l'effectif des salariés relevant de la fonction publique au Togo, les femmes ne représentent que 21% alors que c'est l'Etat qui est le plus gros employeur des femmes.
 
-        L’éducation et la formation des filles et des femmes est un investissement très rentable au plan social et économique. L'intérêt que la femme et la société y en retirent est immense. Ces Bénéfices sont durables pour la fille. L'éducation représente une multitude de choix : mariage libre et non précoce, planification des grossesses ou comment gagner sa vie etc.
En agissant sur l'éducation de la femme, on améliore non seulement son statut, et on lui permet d'améliorer la santé, la nutrition et l'éducation de la famille, mais aussi on lui permet de participer plus efficacement à la prise de décision.
 
2-    Au niveau des ménages
Des parents instruits, surtout la mère de famille, encouragent la scolarisation de leurs enfants. L'éducation et la formation leur procurent plus de moyens pour pouvoir financer ce type d'investissement qu'est l'éducation des enfants.
 
Une mère instruite peut mieux contribuer aux charges du ménage ; et mieux gérer les ressources dont dispose la famille.
 
L'éducation de la femme a des effets positifs sur la vie du ménage ; elle permet à la femme d'avoir moins d'enfants et de mieux s'en occuper au point de vue santé et nutrition etc., grâce à une meilleure application des règles d'hygiène.
 
3-    Au niveau de la société
Si l'augmentation du niveau d'instruction accroît le bien être d'une façon globale, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, la scolarisation de la jeune fille a des retombées sociales plus importantes. Elle permet à la femme d'améliorer son statut et de mieux prendre part à la vie de la communauté.
 
Lorsque les filles et les garçons accèdent de manière égale à l'éducation, à la santé l'emploi, c'est toute la société qui en tire profit.
  
4-    Sur le développement
 
Les retombées de l'instruction de la femme au plan individuel, familial et sociétal on des incidences positives sur le développement global (santé, éducation agriculture emploi moderne etc.)
 
C'est pour ces effets bénéfiques au point de vue social et économique, que la Banque Mondiale qualifie l'éducation des femmes « d'investissement par excellence le plus déterminant que l'on puisse faire dans le monde en développement ».

Nadia H.